Le peuple dit oui au congé paternité, non à l'initiative de limitation

Avec un taux de participation record, le souverain a accepté le congé paternité à une large majorité. Dans le même temps, il a rejeté l’initiative de limitation.

Dans le cadre de la votation populaire de dimanche dernier, pas moins de cinq objets ont été soumis au vote. S’agissant de sujets importants, le taux de participation s’est élevé à plus de 59%.

Le congé paternité a été accepté par 60,3% des votes. Le peuple suisse permet ainsi aux futurs pères dans la construction de passer plus de temps avec leur famille, ce qui renforce l'attractivité des métiers de la construction.

Le secteur de la construction dépend de la libre circulation des personnes

Plus clairement encore, soit par 61,7%, le souverain a rejeté l’initiative de limitation de l’UDC. À moyen terme, l’initiative aurait conduit à la dénonciation de la libre circulation des personnes. Ce refus net montre que le peuple connaît l’importance de la libre circulation des personnes, qui a beaucoup profité notamment au secteur de la construction et continuera de jouer un rôle clé en vue de la pénurie croissante de main-d'œuvre qualifiée.

En outre, la loi sur la chasse et le relèvement des déductions pour enfants ont été rejetés, contrairement à l’acquisition de nouveaux avions de combat, qui a finalement été acceptée à une très faible majorité.

A propos de l'auteur

pic

super admin

josip@cubrad.com

Partager l'article